15 septembre 2016

UNE EFFROYABLE BEAUTE

La porte se referma et tous les regards restèrent suspendus, le silence figea l’instant. Elle avança, intimidée par ce qui se déroulait. Le brouhaha reprit.  Elle tourna le dos à la salle, et demanda deux paquets de cigarette.  Elle chuchotait alors que les discussions avaient repris. Elle partit sans regarder une seule fois l’assemblée des hommes qui s’était tue quelques minutes plutôt, gênée.         Non pas qu’Elle soit troublée par ce qui se passait. C’était la gêne mêlée... [Lire la suite]
Posté par agnesguyennon à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :