Il  fait nuit sur Paris, sortie de gare de Lyon, direction Orly.

Il fait doux et en traversant la Seine,

les lumières de la ville font des effets aux étranges tonalités de verts mouvants!

Je cherche instinctivement mon appareil dans un mouvement qui stoppe son élan spontané !

Je l’ai oublié ! Je prends mon portable qui n’a pas une bonne résolution !

Je suis dépitée !

Course entre les métros, le Tram et enfin Orly, la navette arrive et hop Orly Ouest !

Je me promène, repère !

Je teste avec la tablette bas de gamme aussi !

Le globe m’interpelle et  je m’attarde !

AEROPORT ORLY (1)AEROPORT ORLY (3)AEROPORT ORLY (2)

 

Tout est fermé ! Il n’y a que le personnel d’entretien qui vaque au travail

et papote, quelques passagers comme moi à passer la nuit dans l’aéroport

et la sécurité qui passe et repasse !

La lumière est crue et même il y a derrière les portes d’enregistrement

des effets de couleurs qui recommencent sans cesse les jeux

rouge, violet, jaune, vert, bleu,.... 

AQUARELLES RDOMINICAINE (2)

 

Au matin, j’achète un appareil photo en espérant que, … et file à l’enregistrement.

Une fois dans la salle d’embarquement, je fais des essais

et sur le petit écran l’image n’est pas des plus nettes.

Madrid et changement de zone, à marcher, marcher,

prendre le train souterrain, et enfin en place !

L’aéroport semble neuf et son toit de bois et de verre s’étire tout en longueur.

Enfin, c’est parti cette fois jusqu’à Santo Domingo.

Il fait chaud dès l’ouverture des portes de l’avion !

J’ai RV mais en attendant c’est de longues files d’attente

pour les différents papiers et surtout pour payer la carte de tourisme !

Par contre, la valise est déjà en place une fois que j’arrive de l’autre côté de la douane !

Le taxi, Corinne et ses amis Français sont là !

Dans cet espace climatisé nous traversons l’île.

En sortant de l’aéroport, des gars en costume essayent de grimper

dans une voiture par le toit ! Improbable.

Le paysage est beau et me rappelle beaucoup Cuba !

Je regarde de tous mes yeux !

LAS TERRENAS (9)

Tout près de Las Terrenas,

le paysage semble de rocs d’ocre coupés par l’homme

et on voit un moment la baie de Samana.

En fin d’après-midi, je monte les escaliers et Lolo est là !

Surpris que j’arrive si tôt !

Le temps d’une photo et d’un rhum, c’est parti pour l’immersion dominicaine.

Je n’aspire qu’à une douche !

Du balcon, le coucher de soleil est magnifique.

La musique emplit l’air avec les parfums. 

LAS TERRENAS (18)LAS TERRENAS (19)LAS TERRENAS (20)LAS TERRENAS (21)

Le matin, on grimpe sur la moto et on se gare au paseo.

Et là, un espace au centre de ce paseo avec une placette au nom de Jean de la Fontaine.

Des statues taïnas, une balconade,

PASEO LAS TERRENAS (1)PASEO LAS TERRENAS (3)PASEO LAS TERRENAS (4)PASEO LAS TERRENAS (5)

et je vois l’enseigne du lieu où il  faut

que je me rendre en priorité avec la banque pout le change !

AQUARELLES RDOMINICAINE (8)

La personne est là et je vais pouvoir lui remettre

les cahiers et les crayons pour les enfants !

Je m’allègerai grandement !

On profite du matin pour faire un tour dans Las Terrenas,

ses abords et environs.

LAS TERRENAS (11)LAS TERRENAS (12)LAS TERRENAS (17)

Après une bonne salade d’avocat, de tomates, …

direction El limon !

Nous posons la moto pour les chevaux.

Le parcours est jonché d’ornières de descentes et de montées à pic.

Junio me présente les différentes essences et c’est riche !

Mais ma tête est à la souffrance de Tony le cheval ! 

AQUARELLES RDOMINICAINE (3)

Un fois aux cascades c’est très beau !

Les chevaux n’ont pas à boire et sont au soleil qui darde ! Une tortue se sèche au soleil.

Au retour, le silence et seul ce monde naturel et sauvage !

Presque en arrivant, une moto coupe le moteur pour descendre très lentement jusqu’à las Manzanas !

Tony comme Junio sont en nage et fatigués !

EL LIMON (3)EL LIMON (4)EL LIMON (5)EL LIMON (6)EL LIMON (9)

Plus loin, on s’arrête à la plage du Portillo ! Il y a très peu de monde, et une mer juste parfaite ! 

PORTILLO LAS TERRENAS (2)PORTILLO LAS TERRENAS (3)PORTILLO LAS TERRENAS (4)PORTILLO LAS TERRENAS (5)PORTILLO LAS TERRENAS (6)

Le lendemain, on a rendez-vous au fameux Paseo pour visiter la route des cafés.

Tout à côté du Paseo, dans une impasse tranquille,

nous retrouvons de Français pour la ballade !

On attend un moment avant de partir avec les quads !

LAS TERRENAS (15)LAS TERRENAS (16)AQUARELLES RDOMINICAINE (4)

Le paysage me rappelle Vinales !

La nature est luxuriante entre manguiers, papayers, caféiers.

On s’arrête d’ailleurs pour déguster du café, du miel de café aussi !

On nous explique aussi la fabrication,

enfin les proportions pour la boisson locale

et qui rebooste tout, la Mamajuana.

Plus loin, les fruits écarlates jonchent le sol, du pommier malaca !

Les enfants font signe le long du chemin.

En fin de matinée, on fait une halte dans une fabrique à cigares !

La militaire qui officie là trie des haricots ! 

LA ROUTE DES CAF2S (1)LA ROUTE DES CAF2S (8)LA ROUTE DES CAF2S (3)LA ROUTE DES CAF2S (4)AQUARELLES RDOMINICAINE (6)

Pour ensuite arriver à las Manzanas où nous étions la veille,

mais cette fois nous nous arrêtons pour manger !

Sur la route nous croisons les cavaliers du cru !

Le cheval est de mise ici !

Le soir, direction la Bodega !

Musique, bachata avec un prof de danse, rhum,

mais touristes libidineux qui arrivent.

Ambiance étrange !

On part, demain on se lève !

LAS TERRENAS (13)LAS TERRENAS (14)En face la Bodega, le mur du cimetière

Le matin, nous partons prendre le guagua direction Samana

SAMANA ET SUR LA ROUTE (1)SAMANA ET SUR LA ROUTE (3)SAMANA ET SUR LA ROUTE (4)SAMANA ET SUR LA ROUTE (5)SAMANA ET SUR LA ROUTE (11)

SAMANA ET SUR LA ROUTE (12)SAMANA ET SUR LA ROUTE (38)SAMANA ET SUR LA ROUTE (39)SAMANA ET SUR LA ROUTE (14)SAMANA ET SUR LA ROUTE (16)

Après la montagne, la mer, la ville qui s’étire au bord de l’océan.

Le haut lieu du passage des baleines à bosse.

SAMANA ET SUR LA ROUTE (32)SAMANA ET SUR LA ROUTE (29)SAMANA ET SUR LA ROUTE (30)SAMANA ET SUR LA ROUTE (19)SAMANA ET SUR LA ROUTE (20)SAMANA ET SUR LA ROUTE (23)SAMANA ET SUR LA ROUTE (27)SAMANA ET SUR LA ROUTE (25)SAMANA ET SUR LA ROUTE (22)SAMANA ET SUR LA ROUTE (28)

Petit resto familial et la mamie qui offre le dessert typique de Samana,

habichuelos con dulce.

Le pont qui enjambe la mer des Caraïbes d’ilots en ilots.

A l’entrée du pont, les familles au bord de l’eau.

Au dernier ilot, une petite plage déserte d’humain

mais pleine de coquillages, de gros coquillages.

Il fait très chaud.

Les maisons du petit centre sont colorées,

sur la partie qui va au mercado, des tags et fresques.

Là, un gars avec gobelet en plastique qui en fait une rose de façon originale.

Les chauffeurs nous montrent un guagua qui n’a rien à voir avec celui qu’on a pris.

AQUARELLES RDOMINICAINE (5)AQUARELLES RDOMINICAINE (15)AQUARELLES RDOMINICAINE (7)

 

Comme ceux qu’on peut trouver à Cuba quand on se fait entourlouper !

Du coup, je ne suis pas rassurée du tout.

Mais pas bien le choix, on rentre ravi mais épuisé de cette belle excursion.

SAMANA ET SUR LA ROUTE (37)

Le lendemain matin, c’est la fête nationale, la journée d’indépendance,

et l’anniv de Lolo.

Avant le lever du jour, le guagua part et passe par Sanchez, Nagua, …

Une première pause, cette fois pour goûter le mangu.

PUERTO PLATA (14)AQUARELLES RDOMINICAINE (11)

 

Le carnaval bloque la circulation à Gaspar Hernandez.

C’est en fait le défilé des écoles.

5 heures de route et enfin Puerta Plata.

On est tout proche de la casa. La belle maison bleue de Danièle,

une grande terrasse, la vue sur la mer !

EN ROUTE ET A PPLATA (5)EN ROUTE ET A PPLATA (6)PUERTO PLATA (15)PUERTO PLATA (16)

 

Une autre plus petite, intérieure avec des arbres

On descend sur le Malecon, on se baigne !

EN ROUTE ET A PPLATA (7)EN ROUTE ET A PPLATA (8)EN ROUTE ET A PPLATA (10)EN ROUTE ET A PPLATA (9)

 

Il y a beaucoup de monde de partout car le carnaval des enfants vient de finir.

On part se balader dans la partie ancienne de la ville, un peu plus calme.

Il y a des joueurs d’échecs, des familles, des rues animées,

des maisons anciennes, colorées ! Une grande créativité.

PUERTO PLATA (2)PUERTO PLATA (3)PUERTO PLATA (23)PUERTO PLATA (18)PUERTO PLATA (19)

En remontant, car la ville n’est pas plate du tout,

nous retournons dans le quartier populaire

où les enfants jouent de la musique,

 

les boutiques sont peu ouvertes et plus rien à manger !

PUERTO PLATA (1)PUERTO PLATA (5)PUERTO PLATA (17)

L’orage arrive !

Toute la nuit il a plu.

Au matin, le ciel se dégage

et nous partons à pied pour prendre le téléphérique

en direction de la reproduction du Christ de Rio, Corcovado.

Là-haut dans les brumes, il fait froid et humide.

C’est à voir lorsqu’il fait très chaud et ensoleillé.

AQUARELLES RDOMINICAINE (16)

On a peu de temps, un seul bus par jour à ne pas rater.

Pour revenir dans Puerto Plata, on grimpe à deux

sur une moto concho qui nous emmène jusqu’à l’arrêt.

Et je me brûle en descendant au pot d’échappement.

Le syndicat des chauffeurs nous met le doute, attendre là, plus bas, … .

Nous patientons dans le brouhaha et la pollution.

Et enfin le guagua arrive!

PUERTO PLATA (7)PUERTO PLATA (8)

De longues heures avant d’arriver en fin d’après-midi de retour à Las Terrenas!

Direction le pub, le One love pour l’apéro et fêter dignement l’anniv de Lolo!

Dernier jour, je pars me balader et voir de plus près l’école tout à côté.

Il fait bon, mais on sent que la pluie n’est pas loin. 

PEINTURE LT (1)PEINTURE LT (2)ECOLE MATERNELLE LT

Au retour, petite pause au Paseo avant de faire un tour à la belle plage Playa Bonita

LT ET PLAYA BONITA (4)LT ET PLAYA BONITA (5)LT ET PLAYA BONITA (6)LT ET PLAYA BONITA (7)LT ET PLAYA BONITA (10)

LT ET PLAYA BONITA (8)LT ET PLAYA BONITA (10)AQUARELLES RDOMINICAINE (20)

Dernier repas et c’est l’heure du départ.

La pluie, l’orage ne sont pas très loin.

Direction Santo Domingo.

Une pause à l’arrêt Samana qui est tout proche de l’aéroport, au bord de la mer !

Ensuite, on longe la grande bleue jusqu’au terminus.

PARADA SAMANASANTO DIMINGO (2)

Une sorte d’entrepôt au cœur de la ville. Les taxis attendent.

Je file par la première grande rue et un peu plus loin

je finis par demander où est la zona Colonial !

Droit devant me réponde la jeune femme. 

A un moment je vois au loin des vestiges de pierre,

puis la rue prend une drôle de configuration.

Des escaliers longent les portes formant un trottoir élevé et la rue en contrebas.

Il fait chaud, je tire ma valise. Là, en bas, je regarde le plan et je repère le parc Colon !

Je demande ! Il est tout à côté !

Enfin le voilà et voici aussi la rue piétonne Conde et la Isabella.

Une fois à l’auberge, je pose la valise, le passeport

et je file me balader tant qu’il fait jour !

SANTO DIMINGO (51)

En déambulant, je vois l’enseigne Sirena, je me dirige vers elle

et voilà le portique du quartier Chino.

Je prends des tomates, une zapote, de la malta !

SANTO DIMINGO (3)SANTO DIMINGO (4)AQUARELLES RDOMINICAINE (12)

Plus loin, des bananes, et avant de revenir à l’auberge, du pain.

La nuit tombe ! Je rencontre des Suisses, un turc allemand, une française !

Le boss qui est originaire d’un pays du nord me dit

que le jardin botanique est très loin et pas facile d’accès !

Je me douche et me pose !

Bon je me résigne, se sera la place de la culture !

Je suis épuisée et m’endors direct !

Le matin je découvre la ville encore endormie !

je remonte la Bolivar ! Fidel est là !

SANTO DIMINGO (8)SANTO DIMINGO (9)

La place de la culture est un immense parc et plusieurs musées.

Les écoles, des bus remplis d’enfants de tous âges arrivent de toute part.

Je me dirige vers celui de l’Homme dominicain !

Je suis aux anges car il y a plein de choses sur les indiens Taïnos.

SANTO DIMINGO (10)SANTO DIMINGO (12)SANTO DIMINGO (15)SANTO DIMINGO (18)SANTO DIMINGO (19)

Les tatouages, la préparation d’une potion hallucinogène à partir de gousses,

l’habitat qui a une configuration proche des maisons yorubas

 

AQUARELLES RDOMINICAINE (1)

 

Sur le carnaval et ses coutumes, selon les régions

et je retrouve le costume du 1er jour, le cerf volant du petit garçon de Puerto Plata !

Puis, je traverse le quartier de Gascue en direction du Malecon.

Un gars vient me parler et ne me lâche plus ! Il a faim !

Il finit par partir !

SANTO DIMINGO (9)SANTO DIMINGO (27)SANTO DIMINGO (28)SANTO DIMINGO (29)AQUARELLES RDOMINICAINE (18)

Au bout, se rencontrent le rio Ozama et le Malecon.

Juste avant, il y a une plage, playa Montesinos

et je descends me rafraîchir !

De là, je déambule et repère le parc Fray Bartolomeo,

la place Duarte, remontant jusque la galerie Bolos voir le travail de Kanarapai de Cabarete,

à la belle librairie Mamey,

puis je vais dans la Condé !

Pas de joueurs d’échecs aperçus la veille !

Je flâne, je m’arrête et repère. 

SANTO DIMINGO (30)SANTO DIMINGO (31)SANTO DIMINGO (36)SANTO DIMINGO (37)SANTO DIMINGO (48)

Je rentre à l’école d’Art, regarde les étudiants dessiner,

puis, l’un d’eux me propose de descendre en sculpture,

je discute avec le prof et repars !

Au bout de la Conde, des escaliers mènent au rio.

Là se prépare un spectacle !

Un groupe photographe, modèles et acolytes

se sont installés dans la Catolica.

Tout près, il y a la téle !

SDOMINGO CASA

 Je repasse à l’auberge manger un morceau,

poser toutes les gousses que j’ai glanées.

En repartant, je fais un détour vers une architecture toute blanche

SANTO DIMINGO (32)

que je vois à l’horizon, c’est une église, à côté,

donnant sur un parking, une construction de briques rouges !

Un chant étrange, des cris, des vols groupés.

Je regarde fascinée, ceux des petits perroquets verts !

SANTO DIMINGO (33)SANTO DIMINGO (35)

Mais il est temps d’aller au spectacle ! C’est un groupe magique ! Carolina Camacho !

Le lendemain, je me promène et arpente le quartier !

Je trouve des expos dont Miro, un artiste étonnant,

MIRO SANTO DIMINGO (62)MIRO SANTO DIMINGO (64)MIRO SANTO DIMINGO (65)MIRO SANTO DIMINGO (66)MIRO SANTO DIMINGO (67)

MIRO SANTO DIMINGO (63)

Franck Lara, qui crée avec des végétaux,

L EXPO FRANCK LARA (10)L EXPO FRANCK LARA (17)L EXPO FRANCK LARA (11)L EXPO FRANCK LARA (12)L EXPO FRANCK LARA (13) 

je visite le musée de la belle pierre bleue, Larimar en remontant. 

SANTO DIMINGO (41)SANTO DIMINGO (45)SANTO DIMINGO (46)SANTO DIMINGO (47)

 

SANTO DIMINGO (50)SANTO DIMINGO (57)SANTO DIMINGO (58)SANTO DIMINGO (56)

Je passe à l’auberge pour poser mes achats et toutes les docs !

Une fois fait, je reprends le parcours jusqu’à Colon,

et là  je vois mon frère venu pour quelques heures !

On va manger au bout de la Catolica dans une petite cafétéria locale !

En le raccompagnant, nous prenons la rue du 19 mars avec les escaliers du 1er jour. 

SANTO DIMINGO (92)

Je le laisse et vois les ruines !

J’y vais et en fait le tour.

C’est le monastère Saint François 

SANTO DIMINGO (80)AQUARELLES RDOMINICAINE (9)AQUARELLES RDOMINICAINE (13)MASSAGE SDOMINGO (3)

Je commence à comprendre la géographie du quartier

entre le premier jour, la veille et là !

Je retrouve le parking aves les ruines de l’hôpital St Nicolas de Bari

SANTO DIMINGO (84)SANTO DIMINGO (87)SANTO DIMINGO (85)SANTO DIMINGO (86)SANTO DIMINGO (88)

et l’église blanche à côté.

Je filme les oiseaux, les péricos !

 AQUARELLES RDOMINICAINE (14)

LES OISEAUX

player" width="480" height="270" allowfullscreen="true">

Je découvre une autre rue en escaliers et grimpe

jusqu’au quartier chinois faire des achats

Maintenant je déambule entre les différentes ruelles et jardins !

Sachant mieux où je vais, ce que j’ai besoin de voir et d’acheter ! 

SANTO DIMINGO (89)SANTO DIMINGO (90)SANTO DIMINGO (42)SANTO DIMINGO (104)SANTO DIMINGO (105)

Je trouve les fameuses résilles que les femmes portent ici,

de quoi fabriquer la Mamajuana, enfin plein de petites choses !

Le soir, une cérémonie religieuse est installée au parc Colon.

SANTO DIMINGO (98)

Les joueurs d’échecs sont là, ceux de dames et de dominos aussi !

ECHECS SDOMINGO (2)DAMES SANTO DIMINGO (107)

Les gens vont se faire photographier avec les pigeons.

C’est la grande folie !

SDOMINGO (3)SANTO DIMINGO (69)SANTO DIMINGO (71)SANTO DIMINGO (70)

Surtout d’arriver à ce que les volatils viennent sur la main, le corps.  

Et j’ai beau arpenter le quartier pas de lieu de danse.

Par contre, il y a une boutique étroite,

et un homme d’un âge qui fabrique des bijoux, des personnages, des sacs, …

plein de choses en recyclage.

Je passe un moment avec lui, à parler des fabrications.

Demain c’est le départ !

SANTO DIMINGO (40)SANTO DIMINGO (78)SANTO DIMINGO (79)SANTO DIMINGO (102)

Après un beau moment d’échanges hier avec des Français arrivant ou venant d’Haïti

Voici le dernier matin !

Je me lève tôt et profite de refaire un tour près des perroquets,

de les filmer, dans la Condé, de filmer les musiciens au parc Colon,

MUSICIENS SDOMINGO (2)

MUSICIENS SDOMINGO (1)

player" width="480" height="270" allowfullscreen="true">Dailymotion video

 

le petit parc près de la place Duarte.

Je hume la ville.

Une dernière escapade aussi jusqu’au Malecon

et sur le chemin du retour, je mange à la petite cafétéria.

Les masques colorés comme suspendus sont là !

SANTO DIMINGO (61)AQUARELLES RDOMINICAINE (17)

Il fait beau et chaud, mais au loin les nuages annoncent pluie et orage.

A l’auberge, je regarde un moment la vie dans la rue du balcon !

Puis, je m’installe et je peins avant l’arrivée du taxi

sur une petite terrasse à l’abri des regards.

Il est là plus tôt !!

L’aéroport grouille de monde.

Passage des douanes et formalités.

Et là, je grignote un morceau et vide toutes mes monnaies !

Dehors, il pleut violemment !

Tout le long j’aurai eu la chance d’avoir un temps plus que clément !

AQUARELLES RDOMINICAINE (10)

Madrid, il est tôt, le ciel couvert !

De nouveau retraverser dans l’autre sens cet immense aéroport.

Dans une sorte d’espace comme une rotonde,

il ne reste plus qu’à patienter avec la Wifi !

Orly au matin, Paris toute mouillée de pluie.

J’arrive sur le fil à Gare de Lyon pour prendre la TGV.

DEVANT GARED DE LYON

En direction du Sud, un grand et bel arc-en-ciel traverse le ciel.

ARC EN CIEL EN RENTRANTAQUARELLES RDOMINICAINE (19)