La pluie vient de cesser lorsque je sors de la gare

et découvre le miroitement des flaques, le ciel en lavis tout gris.

La ville s’anime.

Une bonne attente pour le billet de tram et les horaires de la navette

qui mène à la plage, pour plus tard. Enfin, je l’espère.

Il est presque 9 heures, je file à l’Office de Tourisme qui ouvre.

Je repère les expos, je vais au Corum et de la rambarde

voir la ville et les collines au loin.

MONTPELLIER 2 (20)MONTPELLIER 2 (19)

Je patiente en regardant le plan.

10 heures le musée Fabre ouvre ses portes.

Une expo bien faite des artistes à Naples à la Renaissance.

Je poursuis ensuite sur l’esplanade et au Carré St Anne. Jonone,

photos, peintures, tellement d’œuvres différentes.

MONTPELLIER 2 (1)MONTPELLIER 2 (2)MONTPELLIER 2 (4)MONTPELLIER 2 (5)

MONTPELLIER 2 (6)MONTPELLIER 2 (7)MONTPELLIER 2 (8)MONTPELLIER 2 (22)MONTPELLIER 2 (9)

 Le ciel est clair, bleu et le soleil haut et chaud.

Je prends le tram et file en direction de « Etang de l’Or »,

changement, navette vers la plage du Grand Travers.

Il n’y a pas encore trop de monde.

Les gens arrivent au fur et à mesure, plutôt des familles.

2 petites filles, des sœurs, construisent un château de sable

orné de coquillages

et de tours dont l’une a une plume blanche.

MONTPELLIER 2 (14)MONTPELLIER 2 (13)

Les vagues sont fraîches, l’eau est claire.

Près du bord, entre eau et sable, il y a de nombreux coquillages,

plus loin que le sable.

Ensuite l’eau semble redescendre ou le sable remonter.

Du coup, la sensation de pénétrer dans la mer

puis d’avoir de nouveau pied et la possibilité de marcher encore

un bon moment en avant vers l’horizon.

MONTPELLIER 2 (12)MONTPELLIER 2 (11)MONTPELLIER 2 (10)

Rester là entre le jeu des enfants, la fraîcheur des vagues,

à glaner les coquillages, savourer la douceur du temps des vacances

sous le bercement de la mer, le soleil radieux au-dessus de sa tête.

En milieu d’après-midi, retourner dans Montpellier.

La navette passe par un canal paisible, l'Etang avec les flamants roses, 

une petite maison entre ciel, eau et fine lamelle de terre verdoyante.

MONTPELLIER 2 (17)MONTPELLIER 2 (16)MONTPELLIER 2 (15)

 

Envie de déambuler dans les rues, de sentir la pulsion de la cité.

Entre  les ruelles près de l’Eglise St Roch

avec des vélos en partie accrochés aux murs

MONTPELLIER (10)MONTPELLIER (11)MONTPELLIER (2)

l’Espace rouge aux abords des Beaux-Arts,

le nouveau mur Mistif à Rondelet, 

les différents fresques et peintures,

MONTPELLIER (5)MONTPELLIER (6)MONTPELLIER (7)MONTPELLIER (8)MONTPELLIER (9)

MONTPELLIER (13) 

l'heure du retour approche.

Juste quelques minutes avant le départ du train

s’asseoir un instant au square près de la gare.

Les pigeons et les tourterelles naviguent d’un coup d’ailes

entre le rocher de verdure et le sol où gît du pain.

Un immense jet d’eau surgit de derrière le rocher.

L’eau miroite sous les effets des rayons du soleil,

la lumière fait scintiller l’eau et il se dégage une petite vapeur.

Les tourterelles blanches jouent dans les retraits

et les niches de ce rocher,

la verdure semble exulter sous le contact de l’eau, les oiseaux aussi.

Dans la gare, je reste quelques minutes à attendre la lettre du quai.

La toiture est récente, en pointe, de métal et de lumière.

Là aussi, des vapeurs sont projetées pour rafraîchir les lieux.  

MONTPELLIER (3)MONTPELLIER (4)