Sur le fond du ciel bleu

Les branches se dressent,

Se tendent vers sa lumière. 

Le vent a balayé, violent,

Nuit et jour, les feuillages. 

Quelques feuilles,

Blancheurs nacrées

S'étirent légères et aériennes

Sur le fond d’azur.

La lumière caresse l’air

Et les feuilles frôlent le ciel.

Tout près, les petits fruits noirs

Font grappes fragiles

Ruisselantes des branches,

Sombres sur le fond d’azur. 

Les plumes végétales

Du feuillage de nacre

Se jouent du sombre

Des fruits ruisselants. 

Juste une pâquerette

Repliée sur elle-même,

A l’abri du froid et du vent,

Au creux de ses pétales.

Elle entrouvre son cœur

Aux rayons du soleil.

Pas très haute dans l’herbe rase,

Toute surprise de ce monde

Où elle a percé

Avec force et bravoure. 

C’est l’hiver.

C’est le dernier jour de l’année,

Le soleil est doux,

Le fond de l’air un peu frais.

La nature semble déroutée

Par les saisons perturbées,

Dans les méandres du temps

Le fil du temps se perd

Hors saison.

101_0625