04 mai 2011

LE LONG DES BERGES

Au fil de l’eau Mouvements à la surface Du fleuve. * Les pieds dans le sable Se laisser dériver Du regard. * Aux seuls bruits des oiseaux La ville ronronnait Des moteurs au loin. * Longer le fleuve Marcher, oublier, Oublier une part De réalité Etre seulement, être, Dans la douce, si douce Sensation de l’être Marcher, encore et encore. Les rayons du soleil, La chaleur estivale Enveloppent mon corps Des gouttes de sueur S’écrasent sur mes cheveux, Ma peau, Larmes des arbres. J’ai même cru à un oiseau ... [Lire la suite]
Posté par agnesguyennon à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]